- PRIX SEGALEN DES LYCEENS D'ASIE

- PRIX AZIMUT

- RED DOT AWARDS

- LES COUPS DE COEUR DES ELEVES

- LES NOUVEAUTES

- EVENEMENTS

- LES INFORMATIONS GENERALES

- LES CONTACTS

- VOOLUME

- ENCYCLOPEDIES

- EUROPRESSE.COM

 

PRIX SEGALEN DES LYCEENS D’ASIE 2016


Premiers romans



Pour cette 16ème année, ce sont les « Premiers romans » qui sont à l’honneur. Les lycéens des lycées français de  toute la zone Asie vont découvrir de jeunes auteurs de romans dont la plupart ont été déjà primés.

La sélection 2016 :


- Miguel Bonnefoy pour Le Voyage d’Octavio (Prix du jeune écrivain de la langue française, Prix littéraire de la vocation de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet)
- Adrien Bosc pour Constellation (Grand prix du roman de l'Académie française)
- Joël Dicker pour La vérité sur l’affaire Harry Québert  (Grand prix du roman de l'Académie française et le prix Goncourt des lycéens)
- François Garde pour Ce qu’il advint du sauvage blanc (Prix Goncourt du premier roman, Grand prix Giono, Prix Amerigo-Vespucci 
- Gauz pour Debout-payé (Prix des libraires Gibert Joseph)

Une sélection qui devrait plaire à nos jeunes lycéens et qui leur fera découvrir la littérature contemporaine.

Une rencontre avec Miguel Bonnefoy est prévue en février.

Bonne lecture et bonne découverte,

Danièle Weiler
Professeure documentaliste

Blog prix Segalen : http://lewebpedagogique.com/segalen2016/

Le prix Segalen des lycéens d’Asie a été remis  à Joël Dicker pour son roman La vérité sur l’affaire Harry Quebert.
230 lecteurs sur 7 établissements  d’Asie ont voté massivement pour ce roman.
Suite à l’annonce du Prix Segalen 2016,  Joël Dicker a envoyé aux lecteurs une lettre de remerciement :

Genève, le 2 juin 2016.


Mes chers amis,

C’est avec beaucoup d’émotion que j’apprends que vous m’avez fait l’honneur de me décerner le Prix Segalen pour mon roman La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert.
Je suis infiniment touché par votre témoignage de reconnaissance et je vous remercie du fond du cœur de votre confiance.
Par ce prix, vous validez mon travail et tous les efforts consacrés à ce roman. Vous me donnez une énergie indispensable à la suite de ma carrière car elle me confirme dans mon choix de devenir écrivain.

Devenir écrivain, c’était mon rêve d’enfant. Pourtant, combien de fois en l’évoquant autour de moi, je me suis entendu dire que ce n’était pas un métier, que ce n’était pas sérieux et qu’il me fallait être raisonnable. Mais être raisonnable pour les autres signifiait pour moi abandonner le rêve de ma vie. Alors j’ai essayé d’y croire. Je me suis efforcé d’y croire. Je me suis battu pour pouvoir malgré tout suivre mes envies, mes choix, mes rêves.
Ce que je veux vous dire ici, mes chers amis, c’est que le rêve est un droit fondamental. Il ne faut jamais y renoncer. Quoiqu’en disent les autres, car c’est votre rêve et votre vie et vous êtes responsable de votre vie. Vous êtes responsables de votre bonheur. Vous êtes responsable de votre futur. Battez-vous pour réaliser vos rêves et n’oubliez pas que votre instinct et votre cœur seront toujours vos meilleurs guides.

Merci de m’avoir lu et de m’avoir décerné ce prix qui me permet de continuer à rêver, plus loin et plus fort. Et bons vents à vous tous sur la route de vos rêves !

Amicalement,

Joël Dicker

Merci à tous les élèves, à leurs enseignants d’avoir été enthousiastes tout au long de cette année de lecture, merci aux auteurs, d’avoir fait donné autant de  plaisir avec un premier roman.
Danièle Weiler,
professeure-documentaliste
 

 
© LFS 2016
 

Rencontres au LFS, avec Miguel Bonnefoy, auteur du Voyage d’Octavio, dans le cadre du Prix Segalen des lycéens d’Asie 2016

Nous avons tous, élèves, professeurs et documentalistes, eu la chance de rencontrer pendant la semaine du 15 au 19 février 2016, Miguel Bonnefoy.
Miguel Bonnefoy est un jeune auteur, sélectionné pour notre édition 2016, Premier roman, qui a enthousiasmé nos lecteurs de Secondes, Premières et Terminale L.
Il a rencontré toutes les classes qui s’impliquent dans la lecture du 5 romans du Prix Segalen. 

Les élèves ont pu passer deux heures, voir trois avec l’auteur, qui leur a insufflés le goût de la lecture, de l’écriture, du livre en général, de la curiosité, de la passion.

Des moments d’échanges, où les élèves ont été réactifs et même parfois inventifs.

Miguel Bonnefoy a rencontré les élèves de Jakarta et Kuala Lumpur. Un autre auteur de la sélection, Gauz pour Debout Payé, va aller à la rencontre des élèves de Pékin et Shanghai avant le vote du mois de mai.

Bonne continuation de lecture et de découverte de ces premiers romans.

Danièle Weiler
Professeure-documentaliste


 
 
Travail d'élèves pour le Segalen
 
© LFS 2016
   
 
 



Les archives du Prix Segalen 2015 : cliquez ici
Les archives du Prix Segalen 2014 : cliquez ici
Les archives du Prix Segalen 2013 : cliquez ici
Les archives du Prix Segalen 2012 : cliquez ici

Les archives du Prix Segalen 2011 : cliquez ici
Les archives du Prix Segalen 2010 : cliquez ici
Les archives du Prix Segalen 2001-2009 : cliquez ici

Retour

accueil | contacts | plan du site | recherche | Crédits